Quels sont les symptômes de grossesse les plus courants et comment les surmonter ?

Chère future maman, votre corps est extraordinaire ! Vous allez bientôt donner vie à un petit être humain.

Son développement progresse rapidement et votre corps va connaître un véritable bouleversement hormonal. Vous vous demanderez sans doute ce qu’il vous arrive et vous vous sentirez changée.

Pregnant mum taking a nap on the sofa

Certaines d’entre nous ont « de la chance » et ressentent peu de symptômes durant le premier trimestre, alors que d’autres souffrent de tous les maux liés à la grossesse...

Nous vous présentons ici les symptômes de grossesse les plus courants et vous proposons quelques conseils pour vous aider à passer le cap.

Symptôme de grossesse n° 1 : Une grande fatigue

Vous avez l’impression que vous pourriez dormir tout le temps ! Beaucoup de femmes ressentent une grande fatigue pendant le premier trimestre. Souvent, il s’agit même de leur premier symptôme de grossesse.

Parfois, la fatigue est si intense que les tâches quotidiennes deviennent insurmontables ! Bien que chacune d’entre nous vive différemment cet état de fatigue lié à la grossesse, la plupart des femmes enceintes sont plus fatiguées qu’elles ne le sont habituellement.

Il n’y a rien d’étonnant à ce que vous vous sentiez épuisée : votre corps produit davantage de sang pour contribuer à la croissance et au développement de votre futur bébé. Votre taux de sucre dans le sang (glycémie) et votre pression artérielle sont plus faibles. La forte concentration d’hormones liées à la grossesse, notamment de progestérone, contribue à votre épuisement.

Alors, si vous rêvez de passer le restant de la journée sous la couette, rassurez-vous : votre corps va progressivement s’habituer aux bouleversements de votre métabolisme et la fatigue finit généralement par s’atténuer. Les femmes ressentent souvent une amélioration entre la 12e et la 14e semaine de grossesse.

Quelques conseils pour surmonter la fatigue liée à la grossesse

  • Écoutez votre corps : reposez-vous suffisamment pour ne pas ressentir une trop grande fatigue pendant la grossesse. Allez vous coucher plus tôt ou, si vous le pouvez, faites une petite sieste pendant la journée ou en rentrant du travail. Jetez un coup d’œil à votre agenda et remettez à plus tard tout ce qui n’est pas indispensable.
  • Sortez vous promener: vous avez l’impression qu’enfiler des chaussures de marche vous demande un effort surhumain ? Pourtant, des études ont montré qu’une promenade de 30 minutes peut stimuler et vous revigorer. Dans la journée, prenez le temps de faire un peu d’exercice.
  • Hydratez-vous : la déshydratation peut contribuer à la fatigue et vous rendre encore plus fatiguée. Prenez le temps de boire tout au long de la journée. Buvez peu, mais buvez régulièrement.

    Si vous ne supportez pas la saveur de l’eau, vous pouvez l’aromatiser avec des rondelles de citron ou du gingembre. Sinon, buvez par exemple des boissons riches en électrolytes ou du sirop dilué. Et pourquoi ne pas vous rafraîchir en savourant un bâtonnet glacé ? C’est un apport en eau comme les autres !

Symptôme de grossesse n° 2 : Les nausées matinales

La nausée, avec ou sans vomissements, peut être au rendez-vous à la 10e semaine. Les trois quarts des femmes enceintes ont des nausées et vomissements durant leur grossesse.

Encore une fois, certaines femmes se portent comme un charme et ne ressentent que très peu de symptômes, alors que d’autres en éprouvent tout au long de la journée. On appelle souvent « nausées matinales » la nausée et les vomissements du début de grossesse. Pourtant, ces symptômes peuvent persister tout au long de la journée et de la nuit et survenir à n’importe quel moment !

On ignore la cause des nausées matinales, mais elles pourraient être liées à un taux plus élevé d’une hormone : la gonadotrophine chorionique humaine ou HCG . L’HCG est une hormone fabriquée par le placenta après la nidification de l’embryon.

Heureusement, les nausées matinales disparaissent généralement une fois le premier trimestre terminé. Alors, courage ! Le temps fera son œuvre ! Si les symptômes sont intenses ou si vous vous déshydratez, il est important d’en parler à un professionnel de santé.

Quelques conseils pour combattre la nausée liée à la grossesse

  • Mangez souvent en petite quantité plutôt que de prendre des repas copieux.
  • Évitez d’être à jeun. Grignotez entre les repas. Vous pouvez manger des noix, du fromage, des biscuits apéritifs natures, des fruits secs ou encore une biscotte.
  • Vous pouvez atténuer les nausées matinales en mangeant un biscuit sucré, sec ou nature, avant de sortir du lit. Si vous vous réveillez la nuit, profitez-en pour grignoter.
  • Les aliments salés peuvent aider. Essayez de manger des chips ou des biscuits salés.
  • Essayez de sucer du sucre d’orge ou des bonbons de sucre cuit.
  • Évitez les aliments gras, riches ou épicés comme les plats à emporter, les currys, les frites ou le chocolat.
  • Profitez des moments de la journée où vous vous sentez bien pour manger sainement. Mangez dès que vous en avez envie.
  • Si l’odeur des plats chauds vous dérange, essayez de manger froid. Dans la mesure du possible, évitez de faire la cuisine et demandez à des amis ou à des proches de vous aider.
  • Optez pour des plats simples que vous pourrez préparer facilement et rapidement. Si vous passez trop de temps à préparer à manger, vous n’aurez peut-être plus d’appétit.
  • Prenez le temps de bien vous reposer.

Symptôme de grossesse n° 3 : seins tendus

Vos seins sont douloureux et tendus ? Vous faites la grimace à chaque fois que vous vous cognez par accident ? Les douleurs et les picotements dans les seins et les mamelons sont des signes extrêmement courants de début de grossesse.

Le taux des hormones de grossesse comme l’œstrogène et la progestérone monte en flèche. Vos seins commencent à se préparer pour l’allaitement qui permettra de nourrir votre bébé après sa naissance. Le sang afflue dans les tissus mammaires, ce qui les rend sensibles et douloureux au toucher.

Chez certaines femmes, la tension dure quelques semaines, mais d’autres ressentent des douleurs aux seins pendant toute la grossesse.

Ne vous inquiétez pas si vos seins ne sont pas tendus. Pour autant, cela ne veut pas dire qu’ils ne fonctionnent pas normalement. Simplement, il arrive que des femmes ne ressentent pas les changements qui s’opèrent au niveau des seins pendant la grossesse, ce qui ne les empêche aucunement d’allaiter leur bébé.

Quelques conseils pour surmonter les douleurs aux seins liées à la grossesse

  • N’hésitez pas à vous acheter un soutien-gorge de grossesse bien ajusté : prenez vos mesures pour un bon maintien et un confort maximal. Vous aurez sans doute besoin d’en racheter tout au long de la grossesse et après la naissance de votre bébé, car vos seins se développeront.
  • Évitez les soutiens-gorge à balconnets, car les armatures peuvent comprimer les seins, réduire l’afflux sanguin et endommager les canaux galactophores en plein développement. Ils pourraient être la source de douleurs, d’inconfort. Dans le pire des cas, ils peuvent être la cause d’une mastite.
  • Portez une brassière de nuit en coton pour dormir. Une brassière de nuit offre un certain maintien sans comprimer les seins. Elle aidera à soutenir votre poitrine durant votre sommeil.
  • Faites particulièrement attention à ne pas vous cogner la poitrine et à ne pas frôler des objets.
  • Vous ressentirez peut-être le besoin de demander à votre partenaire d’éviter de toucher vos seins tant qu’ils sont douloureux.
Références

1. Marshall, J.E. and Raynor, M.D. (2020) Myles Textbook for Midwives. 17th ed. London: Elsevier

2. Vomiting and morning sickness https://www.nhs.uk/pregnancy/related-conditions/common-symptoms/vomiting-and-morning-sickness/