La 28ème semaine de grossesse

À la fin du deuxième trimestre, avec votre joli ventre tout rond, vous vous sentez certainement enceinte jusqu’aux yeux.

Mum sleeping comfortably with a big u-shaped pillow

Vous sentez et voyez probablement votre bébé bouger dans votre ventre. Il est même possible que vous fassiez la différence entre un pied et un coude ! Demandez à votre sage-femme ou à votre obstétricien de vous les montrer lorsqu’elle ou il palpera votre ventre.

Du fait de la prise de poids normale et constante pendant la grossesse et de l’espace plus important qu’occupe le bébé, certaines femmes peuvent se sentir plus restreintes dans leurs mouvements et ont parfois mal au dos. Parlez-en à votre sage-femme ou à votre obstétricien, qui sauront vous conseiller sur la façon de vous soulager.

Désormais, votre bébé mesure environ 37 cm de la tête aux pieds et il a la taille d’une grosse laitue. Votre futur bébé a aussi atteint un poids de 1 kg !

Les poumons et les vaisseaux sanguins de votre bébé continuent de se développer, les bronches se ramifient davantage. Simultanément, un liquide, appelé surfactant, recouvre toutes les alvéoles des poumons pour empêcher les tissus de se coller les uns aux autres. C’est une substance formidable qui permet au bébé de respirer facilement dès la naissance.

Peut-être avez-vous remarqué que votre bébé avait le hoquet dans votre ventre et c’est tout à fait possible ! Aussi surprenant que cela paraisse, il est aussi possible d’avoir le hoquet dans l’utérus !

Avez-vous déjà songé à l’endroit où vous souhaiteriez que votre bébé naisse ? Avez-vous abordé la question avec votre partenaire et un professionnel de santé ? Certaines futures mamans choisissent de donner naissance à la maison, d’autres préfèrent une maison de naissance et d’autres sont plus heureuses à l’hôpital public ou dans une clinique privée. N’hésitez pas à poser toutes les questions qui vous passent par la tête à votre professionnel de santé afin de prendre la bonne décision, celle qui vous conviendra à vous dans votre situation. Peut-être voulez-vous connaître le pourcentage de femmes ayant besoin d’une césarienne à l’hôpital dont vous dépendez. L’accouchement à domicile est-il une bonne option ? Quelle est la politique de l’hôpital en matière d’accompagnement des jeunes mamans allaitantes ? Si vous consultez déjà une sage-femme, elle sera en mesure de vous fournir des informations fiables, fondées sur des données scientifiquement prouvées, sur les options de travail et de naissance qui s’offrent à vous et à votre futur bébé dans le cadre de votre grossesse.

Il est également temps de penser à la naissance et à l’allaitement. Mieux vaut s’y prendre à l’avance, car il y a matière à réflexion. Vous avez probablement tout juste commencé les cours de préparation à l’accouchement et les nouvelles idées se bousculent dans votre tête. Notez-les au fur et à mesure, puis parlez-en avec votre partenaire, votre famille et vos amis ainsi qu’avec votre sage-femme ou votre obstétricien. Ainsi, vous comprendrez mieux les options qui s’offrent à vous avant, pendant et après la naissance, ce qui vous aidera à choisir l’option qui vous correspond le mieux.

Remarque :

*les informations relatives à la taille et au poids sont des valeurs moyennes. En pratique, elles varient d’une personne à l’autre. Chaque bébé se développe à son rythme.